J’habite pour le moment, en bordure de Kourou. Quelques pas me suffisent pour traverser un fossé par un petit pont qui lui me conduit au milieu « d’abattis sauvages ». les abattis sont l’équivalent des potagers métropolitains. On y fait pousser le plus souvent des giraumons, des bananes, du manioc, de la dachine, de l’igname, des ananas …

Bref, j’ai donc décidé d’y faire un tour régulièrement, puisque les canaux et les arbres fruitiers constituent un sacré terrain de jeux pour nombre d’espèces d’oiseaux. On y croise aussi régulièrement serpents lianes et serpents chasseurs… Mon petit tour de la semaine dernière m’a permis de prendre entres autres ce héron strié et cette moucherolle pie. Un couple de touï été, de magnifiques petites perruches a joué à cache-cache avec moi pendant une bonne demi heure, mais c’est elles qui ont fini par triompher… A charge de revanche !

heron strié 02

Heron strié – Butorides striata

moucherolle pie 01

Moucherolle pie – Fluvicola pica

Les photos ont été prises en toute fin de journée et sont donc un peu sombres …

3 Comments on “Pour quelques dizaines de mètres …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :