Le dragon des savanes

Le soleil entame son lent plongeon vers l’horizon. ctroale 06

Les ombres des arbres décharnés de la plaine s’allongent alors que les hautes herbes oscillent doucement à la brise de la fin d’après midi. La savane qui s’étend sous nos pieds, encore humide des dernières pluies est son territoire. Au ras de la terre rouge, il chasse, virevolte, et se faufile au milieu de la végétation. Invisible. Sûr de sa puissance.

crotale 08

Depuis l’orée d’un bois, plusieurs silhouettes observent les pripris. Ils se tiennent droit, et sont chaussés de hautes bottes. Aujourd’hui, selon toute vraisemblance. Ils auront croisé un dragon.

Crotale d’Amérique du sud – Crotalus durissuscrotale 03crotale 04crotale 05crotale 07


Un énorme merci à Wilou de m’avoir appelé aussitôt qu’il a rencontré ce jeune crotale des savanes.


4 réflexions sur “Le dragon des savanes

  1. C’est ça, après y’a plusieurs facteurs 🙂 Sa beauté, sa dangerosité (mine de rien ça joue) et surtout sa rareté … Mais ça le place très très largement dans le top5 voir top3 des obs’ à faire pour un herpeto ici. Par contre, on ne connaît quasiment rien sur l’écologie de ce serpent !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s